eagle head sketch

Les 4 questions que les débutants en dessin se posent généralement

Pour ce premier billet J’ai décidé de répondre aux principales questions que se posent les débutants.

A savoir :

  • Quel matériel faut-il ?
  • Par où commencer ?
  • Comment s’entraîner efficacement ?
  • Comment trouver son style ?

Quel matériel faut t’il ?
La question peut à priori faire sourire mais certains se la pose très sérieusement au moment de se lancer, sans doute a cause du nombre impressionnant d’outils à disposition dans les magasins spécialisés, les grandes surfaces ou autres… .
Alors la réponse la plus attendue est sûrement du papier et un crayon. Oui, pourquoi pas, mais j’ai plutôt envie de répondre ce que vous avez sous la main.
Je développe un peu, pour dessiner il faut : un support et un outil, peu importe que votre support soit une feuille blanche, un bloc, un carnet à dessins, un cahier ou autre…, vous avez besoin d’un support quel qu’il soit. Il en va de même pour votre outil, pas besoin d’avoir toute la panoplie de crayons de la marque la plus renommée, un crayon de papier, un stylo, ou même un feutre feront très bien l’affaire. Donc ne vous prenez pas la tête, et utilisez ce que vous avez déjà chez vous.

Après personnellement, je vous conseille de dessiner avec un stylo, un feutre ou tout autre outil non effaçable. Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas être tenté de gommer, d’effacer et de recommencer indéfiniment un tracé. Si vous faite une erreur ce n’est pas grave, il suffit de réessayer plus loin sur votre support.

Par où commencer ?
Là aussi pas de règles immuables, tout dépend de vos objectifs et du but que vous souhaitez atteindre en priorité. Par exemple si vous souhaitez travailler les décors, il serait plus judicieux de travailler la perspective, les différentes méthodes pour guider l’œil dans l’image, etc., alors que dans le cas d’un personnage par exemple vous serez plutôt amené à étudier la morphologie, la gestuelle du corps, etc. . Par contre dans les deux cas il vous faudra en plus de pratiquer, voir les bases théoriques, même si je suis conscient que cela peut sembler un peu chiant, mieux vaut partir avec des bases solides.

Prêtez attention à ce qui vous entoure, regardez comment les ombres jouent en fonction de la lumière, de la surface, etc. . Aussi n’hésitez pas à copier des artistes que vous appréciez, plus votre « panel » d’artistes sera étoffé et diversifié dans les styles et techniques, mieux ce sera. Cela permettra de former votre œil et votre esprit, parfois vous y trouverez l’inspiration, ou autre… . Mais si vous copiez des artistes faites le intelligemment, en essayant de comprendre pourquoi la lumière s’accroche ici où là, idem pour les ombres, etc. . Dernier point ne vous enfermez pas dans un seul style, expérimentez en plusieurs, passez du réaliste au cartoon en passant pourquoi pas par du manga ou du speed painting par exemple.

Comment s’entraîner efficacement ?
Si vous cherchez une méthode miracle pour progresser, je vous le dis de suite, il n’en existe pas. Pour progresser il faut dessiner, comme nous disait l’un de mes profs, « c’est en forgeant que l’on devient forgeron », et bien pour le dessin c’est exactement pareil, il faut pratiquer pour progresser. Le top serait de dessiner au minimum 1h à 2h par jour, mais si vous pouvez déjà y consacrer 1h (voir plus) par jour cela sera déjà très bien. N’ayez pas peur de dessiner « mal » ou de faire des choses « pas très belles » au début, déjà ces valeurs sont très subjectives et en plus de cela rappelez-vous que même les meilleurs illustrateurs ont débuté un jour, tout comme vous.

Comment trouver son style ?
Beaucoup de débutants se demandent comment trouver « son style« , mais à mon sens c’est une question qui n’a pas lieu d’être posée, car premièrement le style s’acquiert naturellement à force de dessiner. Ensuite votre style sera fortement influencé par ce que vous aurez l’habitude d’observer, en fait , inconsciemment les artistes que vous allez suivre, dont vous allez étudier les travaux, vont de manière inconsciente influencer votre style. Alors oui vous pouvez l’influencer en travaillant un style en particulier ou en copiant un artiste spécifique, mais dans ce cas attention par ce que vous risquez de vous enfermer dans un seul et unique style, ou à faire une espèce de sous style de votre artiste préféré mais qui a absolument toutes les chances d’être moins aboutit et réussi que l’original, donc au final moins intéressant.

Voilà, c’est tout pour ce premier article. N’hésitez pas à commenter et/ou apporter des remarques constructives afin que je puisse m’améliorer pour les articles a venir.

About the author: Kevin Guegan

Leave a Reply

Your email address will not be published.